Attention aux graisses
si vous avez trop de cholestérol


4 / 7

Un excès de cholestérol et/ou de triglycérides (hyperlipidémie) dans le sang favorise le développement de l’athérosclérose, maladie qui « bouche les artères » en provoquant des dépôts de graisses sur la paroi des vaisseaux. Lorsque l’on est hypertendu, il est impératif de traiter aussi une dyslipidémie associée. Le traitement commence par un régime alimentaire approprié : les mesures diététiques doivent corriger un éventuel surpoids (régime à basse calorie) et limiter les apports en graisse (lipides) ; la prise de médicament faisant baisser le cholestérol (hypolipémiant) ne vient que dans un second temps.

Réduire les graisses, le cholestérol, les acides gras saturés

  • Choisissez des viandes maigres (veau, lapin, volaille sans la peau)
  • Consommez du poisson (si possible trois fois par semaine)
  • Modérez votre consommation d’œufs (2 œufs par semaine maximum)
  • Évitez les plats frits
  • Choisissez les préparations qui nécessitent peu ou pas de graisses
  • Pour vos salades, utilisez des huiles riches en acides gras insaturés (huiles végétales : olive, maïs…)
  • Attention aux pâtisseries et crèmes glacées
  • À produit laitier de qualité égale, préférez le produit écrémé ou le fromage peu gras
  • Lisez attentivement les étiquettes (moins de cholestérol, de graisses saturées, plus d’acides gras insaturés ou essentiels)
  • Pâtes, riz, pain, pommes de terre sont de bons aliments, mais ils doivent être cuits et consommés sans graisse

 

Les aliments qui apportent peu de lipides sont les viandes maigres, les poissons et les produits laitiers (yaourt et fromage blanc). Les aliments qui contiennent le plus de lipides sont essentiellement la charcuterie et le fromage, mais également les plats préparés (traiteurs, restauration rapide), la pâtisserie, la biscuiterie et les crèmes dessert.

Pour les matières grasses ajoutées dans les aliments, il faut limiter la consommation de beurre et de crème, et préférer les graisses végétales (margarines et huiles). En général, plus le régime sera pauvre en graisses et plus le cholestérol diminuera. Cependant le régime n’est pas forcément suffisant, et il n’est pas rare qu’un médicament (hypolipémiant) soit souvent nécessaire. Lorsque l’on est hypertendu et diabétique, le médecin donne plus volontiers un hypolipémiant car dans ce cas ces médicaments sont particulièrement efficaces.